Retour au progamme

SARAJEVO — LA STRAGE DELL'UOMO TRANQUILLO (Création)

SARAJEVO — LA STRAGE DELL’UOMO TRANQUILLO (Création)

Date/heure
Date(s) - 13/04/2019
19:00 - 19:45

Lieu :
L'Abri
Place de la Madeleine 1
Genève
Localiser : Apple Plans  Google maps


Gennaro Lauro (IT)

Le corps est un après-guerre comme les autres.

Braise, n.f. : charbons ardents qui restent quand le combustible en train de se consumer a jeté toute sa flamme.

Avec Sarajevo, Gennaro Lauro a voulu un « solo pour ne pas être seul » qui se propose d’explorer la guerre comme une forme intime et une réalité que l’on voudrait voir cesser. Peut-être que la guerre nous traverse, peut-être que nous la traversons, peut-être qu’elles sont plurielles, peut-être qu’il n’y en a qu’une. Une chose est sûre, nous continuons d’exister après la guerre. Le danseur cherche à interroger cette humanité post-désastre, ce nouvel arrangement du monde où tout paraît impossible, mais dont on ne pourra sortir que si l’on reconstruit ensemble, dans un effort solidaire et concret, quelque chose qui pourra dépasser nos solitudes respectives. Placé par son créateur sous le signe de la braise, Sarajevo fait trace d’une lumière qui brille autrement, après l’incendie.

Crédit photographie : DR
Concept, création, interprétation : Gennaro Lauro
Coproduction : Sosta Palmizi
Accueils studios : Impasse / Cie Greffe, Dansomètre, Lo Studio, Ménagerie de Verre, CND – Centre National de la Danse Pantin, L’Echangeur Hauts-de-Seine

Quelques repères biographiques
Né en 1982 , Gennaro Lauro a étudié la philosophie et les langues orientales. Il a abordé la danse et le théâtre, en travaillant pour les compagnies italiennes Sosta Palmizi dans Sulla Felicità et Atacama dans Un bambino, la compagnie suisse Greffe dans Zaoum et en collaborant avec la compagnie basée à Berlin Cuenca/Lauro en tant qu’assistant à la création de la pièce zero. En tant qu’interprète, il a participé aux créations de Romeo Castellucci, Moses und Aaron pour l’Opéra de Paris et le Teatro Real de Madrid, et Tannhäuser pour le Bayerische Staatsoper et le Bunka Kaikan de Tokyo. À Rome il a fondé le groupe de recherche théâtrale Caravan. Il a joué des petits rôles dans des productions de cinéma et il travaille toujours en tant que traducteur pour des maisons d’édition italiennes. Sarajevo est sa première création.

Réservation

La réservation est fermée pour cet événement.